Perspectives

Savez-vous qui s’investit dans votre compagnie?

Si ce n’est pas le cas, vous devriez y voir.

L’activisme actionnarial continue de menacer les sociétés ouvertes au Canada. Comme société ouverte, si vous n’en discutez pas et ne vous y préparez pas activement, d’autres vous dameront le pion. La plupart du temps, les entreprises ne sont pas au courant qu’un actionnaire activiste prépare une offensive, et la réaction à ces événements nécessite une préparation et la capacité d’agir à tout moment. L’actionnaire activiste consacre habituellement un certain temps à préparer son offensive, et si l’on vous attaque, vous n’aurez qu’un très court préavis. La préparation peut vous épargner une longue et éprouvante course aux procurations.

Notre équipe d’experts en relations avec les investisseurs a dressé une liste des questions les plus importantes que les entreprises devraient se poser pour prendre une longueur d’avance.

  1. Connaissez votre actionnariat: Les investisseurs ne sont pas tous obligés de divulguer leur participation mais, au Canada, ceux dont la participation représente plus de 10 % sont habituellement tenus de la faire. Tenez-vous au courant de ceux qui possèdent vos actions, de ceux qui font des changements et de ceux qui s’ajoutent à votre actionnariat. Si un activiste connu s’y est récemment ajouté, vous pouvez vous préparer à gérer la situation, le cas échéant.
  2. Tâtez le pouls du milieu. Quelle impression ont les gens de votre entreprise? Commence-t-elle à changer? Tendre l’oreille à l’ensemble du marché vous donnera une idée du taux de satisfaction de vos actionnaires sur votre plan d’action actuel.
  3. Surveillez votre secteur. Commencez-vous à voir vos pairs être ciblés? Une tendance à la consolidation se dessine-t-elle chez les grands acteurs de votre secteur ? Existe-t-il un activiste qui menace actuellement certaines industries? Il est important de connaître les tendances dans votre secteur pour vous tenir au fait des impressions des marchés.
  4. Évaluez vos dirigeants. Les membres de votre conseil d’administration font-ils partie de trop nombreux conseils? S’agit-il d’un groupe diversifié? Avez-vous récemment évalué votre système de rémunération? Il est préférable de savoir si vos politiques sont conformes aux pratiques exemplaires actuelles. Si le marché détermine que votre structure de gouvernance est problématique, vous pourriez être vulnérable aux attaques d’activistes.
  5. Préparez un plan. Prenez le temps de déterminer qui seront vos conseillers principaux si vous deviez être la cible d’un actionnaire activiste. Avez-vous choisi une personne qui pourrait diriger un comité spécial? Ferez-vous appel à des consultants externes pour vous aider?  Vous économiserez ainsi beaucoup de temps au moment où il est le plus précieux.
  6. Mobilisez vos actionnaires. Maintenez l’intérêt de votre actionnariat pour votre entreprise et gardez-le bien informé. Optez pour une stratégie claire et concise et offrez des mises à jour régulières au marché au moyen de différents outils de communication, soit les conférences téléphoniques, le courrier destiné aux actionnaires, les assemblées annuelles ou les communiqués de presse. Les actionnaires bien informés au sujet de votre entreprise et de votre vision peuvent avoir davantage confiance en l’équipe de direction aux commandes.